Vers un Géoparc

Gorges de l'Hérault

Un patrimoine géologique exceptionnel...

L'Hérault, et particulièrement le Centre et l'Ouest du département, présente un patrimoine géologique exceptionnel, avec des éléments géologiques d’intérêt international.
Le sous-sol possède ici à peu près tous les types de roches qui permettent de suivre près de 600 millions d’années de l’histoire de notre planète.
Cette géologie particulière est le socle des paysages qui font l’attraction du territoire. Ici se mêlent terrains volcaniques noirs, cirque de rochers ruiniformes dolomitiques blancs, ruffes rouges du permien, monts offrant d’admirables points de vue mais aussi grottes renommées (Ex. : Clamouse) ou moins connues….
Certains sites fossilifères, d'un intérêt géologique majeur pour les spécialistes, touchent aussi la sensibilité des néophytes qui peuvent y dinstinguer les dernières gouttes de pluies d'une journée passée de 300 millions d'années ou encore quelques détails de plantes et animaux ayant vécu sur ces anciennes terres tropicales.
Cette géologie a aussi largement influencé, et encore aujourd'hui, les aménagements urbains et les activités socio-économiques du territoire. Rappelons en ce sens les différents types d’exploitations - passées ou encore en cours - de ressources minières (cuivre, charbon, uranium, bauxite, barytine...), de pétrole (Gabian) ou de diverses roches massives (carrière de basalte, meulières, ...) A noter d’ailleurs, la présence ici des plus anciennes mines de cuivre de France exploitées à Cabrières dès 3000 av JC.

Ce patrimoine géologique peut aussi se lire sur les habitations qui sont pour certaines parées de murs polychromes. Le patrimoine vernaculaire, avec des constructions en pierre sèche remarquables (capitelles, murs de soutènement…) – variant au gré des terrains géologiques - est aussi très présent.
Et pour ceux qui ne connaissent de l’Hérault que les produits de la vigne, là encore, rappelons que la géologie joue un rôle majeur sur les terroirs viticoles.

... à préserver et à valoriser

Chacun s’accorde à reconnaître l’intérêt géologique de ce territoire et la nécessité de mieux le connaître et de le préserver.
L'inventaire régional du patrimoine géologique a mis en exergue nombre de sites à préserver. De plus, nous avons la chance de bénéficier des connaissances de nombreux spécialistes qui exercent dans les laboratoires scientifiques basés à Montpellier.

Paradoxalement, on ne constate sur le terrain la réalisation que de peu de travaux visant à préserver et valoriser ce patrimoine géologique. Et lorsque de telles actions sont menées, elles portent uniquement sur des sites ciblés et sont conduites par des acteurs locaux souvent très isolés dans leur action.

Il est pourtant indispensable d’agir pour conserver ce patrimoine face à différentes menaces : affleurements géologiques disparaissant sous des couverts forestiers, marques de l’histoire géologique (ex : fentes de dessiccation, fossiles et pistes d’empreintes fossilisées, orgues basaltiques, …) soumises à des dégradations ...généralement par méconnaissance ou manque d’intérêt, vestiges d’exploitations minières détruits au dépend de leur intérêt patrimonial...

Sur le plan éducatif, la découverte et l’étude de ces « géopatrimoines » offrent ici un potentiel totalement sous-exploité pour les scolaires, la population locale (comptant un fort taux de nouveaux arrivants ne connaissant pas le territoire) et les visiteurs.
De même, il y a un travail important à mener pour développer le géotourisme à l’échelon du territoire.
Heureusement, il est possible de s’appuyer sur des associations locales, des scientifiques, des acteurs du tourisme intéressés par un tel développement et sur des sites déjà aménagés (ex. : Musée de Lodève) pour accueillir des publics.

Vers un Géoparc ?

Le concept

"Un Géoparc est, avant tout, un territoire de vie, animé par ses habitants, ses visiteurs et les acteurs locaux. La relation entre l’homme et la terre y est une composante essentielle. Un géoparc comprend un certain nombre de sites géologiques remarquables au regard de leur qualité scientifique, de leur rareté, de leur attrait esthétique ou de leur valeur éducative. Leur intérêt peut également être archéologique, écologique, historique ou culturel."
Si un géoarc doit  démontrer  l'importance internationale  de  son  patrimoine  géologique,  son  principal  objectif  est  avant  tout  d'explorer,  de  développer  et  de  célébrer  les  liens  entre  cet  héritage  géologique  et  tous  les  autres  aspects  du  patrimoine  naturel,  culturel  et  immatériel. Il s'agit de reconnecter l'Humanité à tous les niveaux de la planète "notre maison", et de mettre en relief la façon dont elle a, durant 4,600 millions d'années, façonné les aspects de nos vies et de nos sociétés.

Chaque site remarquable est aussi appelé géosite. L’ensemble de ces géosites définit le géopatrimoine du territoire.

Un Géoparc s’engage dans une démarche de développement durable au travers  d’un programme d’actions dans les domaines de la recherche, de l’éducation, de l’environnement, de la culture ou encore du tourisme.

Le label Geoparc consacre une démarche ambitieuse portée par un territoire et tous ses représentants : élus, associations, habitants...
Le label s'appuie sur trois piliers :

  • Préservation : une meilleure connaissance scientifique des sites permet d'orienter et d'adopter, si nécessaire, des mesures de gestion pour la préservation des richesses géologiques.
  • Education : dans un Geoparc, la géologie est une porte d'entrée privilégiée pour la sensibilisation à l'environnement et au territoire.
  • Tourisme durable : Le géotourisme participe au développement local à travers un tourisme durable orienté sur la thématique de la géologie.

Le label Geoparc offre une reconnaissance internationale du patrimoine géologique d'un territoire et permet un partage d'expériences avec les autres membres du réseau Géopark. Mais c'est aussi un outil de développement et de cohésion des acteurs autour d'un projet concerté, en vue d'optimiser l'association entre connaissance et valorisation.

Découvrez les géoparcs labellisés en France.

 

Initier et animer une dynamique territoriale collaborative

Pourquoi le centre Hérault, si richement doté en terme de patrimoine géologique et faisant l'objet de toutes les attentions par un nombre d'acteurs important, ne bénéficie-t-il pas d'une dynamique locale au service de cet héritage géologique ?
Si quelques actions ont été tentées et auraient pu être "fédératrices", force est de constater qu'elles n'ont jamais donné lieu à une ouverture vers un projet territorial d'ampleur.
Les raisons ? limites administratives restreintes des projets engagés, gouvernance non adaptée à une réelle participation des parties prenantes, engagement dans le temps trop court, objectifs poursuivis non conformes aux attentes des acteurs indispensables à ces projets...
Pis, on constate que certaines de ces expériences ont pu avoir pour effet de démotiver des "personnes ressources", qu'il s'agisse de scientifiques ou d'acteurs locaux investis.

Un géoparc est un projet de territoire qui nécessite au préalable de mobiliser et de rassembler des acteurs publics et privés impliqués dans des domaines variés : géologie, éducation, développement local, environnement, tourisme, protection de la nature, carriers, agriculture, sports de pleine nature, ... Chacun poursuivant des objectifs différents, soumis à des enjeux et des temporalités très disparates.

Il est indispensable de construire avec tous, dans le cadre d'une approche collaborative, les fondements de cette dynamique.

Demain la Terre!, dont la vocation est de contribuer à l'animation du territoire, est, de part ses activités en relation avec ces différents acteurs.
Dès 2015, au regard ses objectifs statutaires et en tant qu'acteur du développement local, l'association a  étudier les moyens possibles d'initier et d'animer une dynamique territoriale au service de la valorisation de ce patrimoine géologique. Une dynamique fondée sur l'implication des différentes parties prenantes.
L'association s'est rapprochée d'acteurs impliqués dans des géoparcs français pour étudier les démarches mises en oeuvre selon les spécificités des territoires concernés. En parrallèle, elle a identifié des acteurs locaux ainsi que les spécialistes pouvant être susceptibles d'apporter leur concours à une telle démarche localement.
Ces préalables ont permis à Demain la Terre! de s'assurer de l'intérêt d'engager une démarche Géoparc dans l'Hérault,

Un premier évenement participatif, visant à échanger cette dynamique territoriale "Vers un géoparc" a eu lieu les 2 et 3 avril 2016, à la grotte de Clamouse, à l'occasion des "Journées nationales des grottes touristiques".
Au regard des moyens indispensables à la démarche projetée, le projet a été mis en attente le temps de s'assurer des conditions de réussite à un tel projet.

En 2018, Demain la Terre! a décidé de s'engager pleinement dans le portage d'une telle dynamique territoriale, dont nombre d'acteurs reconnaissent la pertinence pour le territoire. En ce sens, l'association a dégagé des moyens humains pour assurer le lancement et l'animation de ce projet sur une période 2019 - 2021. Elle s'est engagée au dernier trimestre 2018 dans une phase de mobilisation de multiples parties prenantes locales (collectivités, associations, entreprises, services de l'Etat...) et a travaillé courant 2019 avec différents partenaires sur la mobilisation de moyens financiers.

Début juillet 2019, le projet a été présenté en opportunité au Comité de programmation Leader du Pays Coeur d'Hérault. Le projet a été validé à l'unanimité. Au cours du second semestre 2019, l'associaiton doit finaliser le dossier et boucler le plan de financement.
(Quasi) assèré du financement du projet, dès septembre 2019 le projet est entré dans une phase de réalisation avec différentes actions :
- participation à la conférence européenne des géoparcs fin septembre,
- accueil d'un groupe de stagiaire en Master 2 Biodiversité-Ecologie-Evolution pour travailler sur les inventaires existants,
- validation de la réalisation d'assises territoriales d'éducation au patrimoine géologique en décembre.

Toutes les conditions sont aujourd'hui réunies pour que ce projet avance avec la participation de toutes les personnes désireuses de contribuer à ce projet collectif.