Espace la Meuse

Demain la Terre!, dans le cadre d'une convention partenariale avec la commune de Gignac, assure  l'animation et la valorisation de cet espace, propice à aborder de nombreuses thématiques : électricité et énergies renouvelables, ressource en eau, continuité écologique, fleuve, risques d'inondation, géologie...

Une histoire d'eau et d'électricité

Gignac est marquée par une histoire singulière de plus de 160 ans relative à son alimentation en eau potable et en électricité.
Le lieu-dit "la Meuse" est un site communal qui comprend une ancienne usine et un barrage hydroélectrique. Il est entouré d’espaces présentant des attraits multiples pour des activités éducatives ou de loisirs, avec en particulier la possibilité d’accéder au bord du fleuve, en amont et en aval du barrage.
Si le barrage actuel a été construit dans les années 1980,les premiers aménagements datent des années 1850. La plupart des machines d'origine ont été laissées en place, ce qui permet d'avoir un aperçu de l'évolution des techniques sur plus d'un siècle.

Le barrage de la Meuse, un des principaux ouvrages au fil de l'eau sur le fleuve Hérault, est géré par Gignac Energie. Cette Entreprise Locale de Distribution (ELD) assure la distribution de l'électricité, de l'eau et de l'assainissement sur la commune de Gignac.
L’ancienne usine abrite encore ses machines de production d’électricité et de pompage de l’eau.

Faire vivre l'Espace la Meuse

Depuis fin 2011, Demain la Terre ! propose régulièrement sur ce site des visites pour des groupes de scolaires et de publics adultes.
Un plan d’interprétation dressant un état des lieux des potentiels du site et présentant des propositions d’actions pour valoriser ce patrimoine industriel ainsi que l’ensemble de l’espace de la Meuse a été élaboré.

Demain la Terre! a défini une feuille de route pour faire vivre ce site, avec pour objectifs de faire de l'Espace la Meuse :

  • un espace de découverte sur la production et le transport de l’électricité

 La mise en valeur de ce site hydroélectrique, en lien avec les visites proposées par l'association sur le parc éolien du causse d'Aumelas permet de proposer une offre de découverte des énergies renouvelables sur le Cœur d’Hérault.
La visite de l'ancienne usine couplée à celle des abords du barrage actuellement en service ainsi que du parcours de découverte du transport de l’électricité créé en 2012 offrent l’opportunité d’une approche unique de l’hydroélectricité dans la région Languedoc-Roussillon.
Les travaux réalisés pour assurer la continuité écologique du fleuve sont un exemple concret pour aborder les enjeux et limites relatifs à la recherche d'adéquation entre préservation de la biodiversité et production d'énergie.

  • un espace éducatif sur l’eau domestique

La Meuse offre la possibilité de découvrir l’évolution de systèmes d’adduction et de traitement de l’eau potable depuis les années 1850 : pompes diverses, filtre à sable, verdunisateur installé en 1930, réacteur de bioxyde de chlore, traitement par chloration...
Gignac ayant inaugré fin 2016 une nouvelle station - avec traitement par ultrafiltration - sur un autre lieu communal (Combe Salinière) le bâtiment de la station de potabilisation en fonction depuis 50 ansà la Meuse est maintenant désaffecté. 
 Plutôt qu'un démantèlement, l'association étudie avec la régie municipale la possibilité de la faire fonctionner en circuit fermé et d'y proposer des aménagements pédagogiques pour mener des activités scientifiques et techniques.
Enfin, l'association a élaboré un circuit de découverte de l’eau domestique au coeur de la commune pouvant être utilisé pour des activités éducatives ou des visites touristiques..

  • un élément patrimonial de la vallée de l’Hérault.

La Meuse est tout autant un marqueur de l’histoire de la commune de Gignac qu’une illustration  de l’évolution de la vallée de l’Hérault, territoire rural soumis à une urbanisation forte pour lequel les élus locaux se sont engagés dans l’amélioration de la qualité de vie des habitants.
L'interprétation de ce site doit aussi donner aux visiteurs l'occasion de plonger dans cette histoire.

  • un pôle d’accueil au bord du fleuve, venant ainsi renforcer l’accessibilité du fleuve dans la moyenne vallée de l’Hérault.

L'accès à ce site donne l’occasion de proposer l'accueil de pubics au bord du fleuve en complément des infrastructures à proximité, existantes ou à venir  : Pont du Diable (Aniane), centre aquapêche (Pouzols), base nautique (Gignac), ...

Restauration de l'ancienne usine hydroélectrique et muséographie

Le barrage devant faire l’objet de travaux de modernisation en 2013 et 2014, Demain la Terre ! a accompagné Gignac Energie dans la définition d'un projet de valorisation du site. L'associaiton s'est appuyée notamment sur différents partenaires et spécialistes dont les chercheuses du service de l'Inventaire géneral du Patrimoine de la Région Languedoc-Roussillon.
La commune de Gignac, porteuse du projet, a alors présenté ce dossier dans le cadre du programme Leader Convivencia afin d'engager la restauration de l'ancienne usine hydroélectrique.
Des fonds du Département de l'Hérault (45.000 €) et de l'Europe (55.000 €) ont ainsi été alloués à ce projet permettant à la commune de réaliser les travaux de restauration (Budget global : 210.000 €)

Cette restauration a été réalisée fin 2014/ début 2015.

Une deuxième phase est en cours pour intégrer à ce bâtiment des éléments muséographiques qui pourront servir les visites et actions éducatives conduites par Demain la Terre!.