Retour sur la projection "Le lien"

Mercredi 30 novembre, à 20h30, nous projetions le film documentaire "le lien". http://www.lelienleprojet.fr/le-film
Cinquante personnes - de tous âges (mais pas d'enfants) intéressés par l'éducation, la nature, le dehors, ... - étaient regroupées à la médiathèque de Gignac pour découvrir ce film qui témoigne du lien qui se tisse entre un groupe d'enfants et la nature, lors d'un séjour en montagne.
"Manon, Eva, Moufida, Mikaël, Dylan et Murat, six enfants membres de l'Association Fête le Mur BGA (Bordeaux, Gironde Aquitaine) vivent dans les cités de Saige Formanoir et la Chataignerie à Pessac en Gironde; Ils partent 10 jours en pleine montagne avec Bruno, Saber et Kellie en partenariat avec l'Association Education Environnement64 et Fête le Mur BGA. Ces enfants qui ne connaissent de la nature que les arbres et jardins en bas de leurs cités, se retrouvent en pleine montagne en Vallée d'Aspe dans les Pyrénées. Là, ils vont vivre dehors, dormir sous la tente ou à la belle étoile, se laver dans l'eau des torrents, cuisiner autour du feu au milieu des vaches et des moutons. Avec Jean Yves le Berger, ils apprennent à traire les brebis et découvrent la saveur du lait frais.
Frédéric Plénard, Professeur de Biologie et Réalisateur à suivi cette aventure et nous livre un documentaire de 75 minutes. Pour réaliser ce film, il s'est fait accompagner par Dominique Cottereau, docteur et chercheuse en science de l'éducation, spécialiste de l'éco-formation. Elle intervient à l'image ou en "voix off". "
Suite à la projection, les participants ont pris le temps de s'exprimer sur leurs ressentis.
On entendra : "ça fait du bien. c'est bien". "Les enfants ont évolué en 10 jours, dans leurs gestes et leurs façons de s'exprimer." "C'est indispensable d'emmener les enfants dehors." ...
Des réflexions aussi sur l'angle d'attaque du film : l'approche est très "positive". On voit des enfants qui sont heureux, ravis de l'aventure. Juste un peu de fatigue exprimée...Est ce qu'il n y a pas eu de moments "difficiles" ?
Des questionnements pratiques ("comment les enfants ont vécu cette aventure... sans leurs portables?")  et des projections sur l'avenir ("quelle marque laissera ce séjour chez ces enfants ?" ).
Puis la discussion s'est concentrée sur différents aspects :
Il est dit qu'il est de plus en plus difficile de proposer des classes de découverte, des séjours nature... Problèmes financiers ? pas simplement. Peurs des parents (de laisser les enfants sortir, de prendre le bus pour la sortie... la peur de la nature), mais aussi freins réglementaires (Education nationale, Jeunesse et sports)...
Que faire pour favoriser les sorties dans la nature ?
Proposer des séjours nature sans hébergement. Mais on perd une part de l'immersion, tout le bienfait d'une nuit en bivouac.
Proposer des activités aux familles.
Inciter les enfants à découvrir la nature autour de l'école, de  leur lieu de vie.
Aménager des coins nature dans les écoles... mais inciter les enants à aller "dehors" pour découvrir la nature et améliorer leurs "coins de nature" dans l'école.
 
Et aussi, se réinterroger sur "notre place dans la nature"... voire même considérer que nous sommes la nature... un changement de point de vue.
En tout cas, cette soirée nous donne envie de continuer à explorer notre rapport à la nature, en proposant diverses activités... en 2018.

Lien vers la fiche descriptive de l'animation réalisée 
Nombre de personnes 
50
Oui

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les envois automatisés de spams.
11 + 9 =
Résolvez cette opération simple et entrez la réponse (ex: pour 1+3, entrez 4).